Du pain, du vin et du...

L'actualité autour de la boulangerie pâtisserie.
Avatar du membre
Laurent
Administrateur
Administrateur
Âge : 57   Sexe :    Zodiac : Balance
Messages : 7457
Enregistré le : vendredi 29 août 2003, 16:03
Catégorie : Artisan en activité
Localisation : Paris 16
A remercié : 368 fois
A été remercié : 77 fois
Contact :
France
avr. 2005
vendredi
08
12:52

Du pain, du vin et du...

Image

Au secours, le fromage au lait cru se meurt

Epoisse, fromage produit en Bourgogne Les fromages au lait cru ne représentent plus que 7% de notre consommation de frommage

Ce chiffre terrible est avancé par l'association "Fromages de  terroirs", qui affirme qu' "en 30 ans, plus d'une cinquantaine de variétés ont été rayées de la carte alors que la  proportion des fromages industriels ne cesse de croître".

L'asssociation organise le 9 avril une 4e journée nationale du fromage en  France.

"La galette des Mont-d'Or, produit fabriqué depuis 400 ans, a disparu cet  été depuis le décès du dernier producteur qui détenait le secret de  fabrication", constate-t-elle.

Suite...

Une information à diffuser info@boulangerie.net
Rédaction : © 2004 Equipe BoulangerieNet
L'actualité en continue autour de la boulangerie pâtisserie.



Avatar du membre
Marc
Administrateur
Administrateur
Âge : 68   Sexe :    Zodiac : Sagittaire
Messages : 4829
Enregistré le : dimanche 31 août 2003, 10:13
Catégorie : Artisan retraité(e)
A remercié : 86 fois
A été remercié : 442 fois
Belgium
avr. 2005
mercredi
20
09:46

:cry: Avec le fromages qui disparaissent, c'est les auxillaires du pain qui disparaissent.
Le normatif (qu'il soit social, sanitaire ou sécuritaire) ne prend nullement en compte, ce phénomène d'exclusion de la petite entreprise qu'il engendre.
Etabli parfois sur des bases scientifiques fragiles (j'aimerais m'étendre là dessus) il implique des investissements de mise aux normes qui éliminent la qualité (standardisé et asseptisé au lieu de recherche de qualité gustative ou nutritive) , l'emploi ( souveraineté du contrôle par automatisation procurant dégraissement de main d'oeuvre) et ne rendre l'artisanat plus compétitif afin d'attirer cette nombreuse clientèle qui rogne de plus en plus sur le prix a dépensé pour se nourir correctement.
Les expressions "savoir-faire" , "authentique", "tradition" sont plus souvent employées par les firmes para-boulangères et produits alimentaires industriels.
C'est au point que lorsque l'on me demande de participer à une foire "artsanale" qui abonde en milieu touristique,, je me demande s'il n'ont pas besoin de "clown" comme nous pour valider leurs expressions.
Bon pain
Marc

Répondre